On This Page

Développeurs et éditeurs de jeux eSports

La croissance rapide des eSports en tant que sport professionnel a un impact considérable sur l’industrie du jeu vidéo. Les jeux qui se jouent de manière compétitive se montrent BIEN plus populaires que ceux qui ne le sont pas, et c’est un facteur sur lequel les développeurs et les éditeurs ne peuvent pas fermer les yeux.

De nos jours, de plus en plus de jeux sont développés avec les eSports en tête. Bien des jeux déjà existants sont aussi adaptés pour le jeu compétitif. Il y aura toujours un marché pour les jeux vidéo « traditionnels », car certaines personnes préfèreront toujours jouer en solo. En revanche, ce sont les jeux eSports qui ont le vent en poupe et cela n’est pas près de changer.

Il y a actuellement trois développeurs et éditeurs de jeux eSports qui sont en avance sur tous les autres. Valve Corporation, Riot Games et Blizzard Entertainment ont pleinement exploité la scène compétitive vidéoludique et en récoltent les fruits. Ce sont leurs jeux principalement qui dominent la scène compétitive du jeu vidéo. Par conséquent, ces jeux sont devenus très populaires parmi les joueurs occasionnels du monde entier.

Dans cet article, nous allons regarder ces trois entreprises en détail. Nous discuterons aussi d’autres développeurs et éditeurs qui jouent un rôle important dans les eSports.

Valve Corporation

Valve

Valve Corporation est sans conteste l’une des compagnies de jeux vidéo LES plus influentes du monde. En plus de développer et de publier plusieurs jeux à succès, elle a créé la célèbre plateforme de distribution de contenu, Steam.

L’entreprise organise plusieurs compétitions eSports très médiatisées, dont The International. Il s’agit à l’heure actuelle du plus grand tournoi eSport professionnel avec des prix de plus de 20 millions de dollars.

Historique de l’entreprise

Valve Corporation a été fondée par Gabe Newell et Mike Harrington. Alors qu’ils travaillaient ensemble chez Microsoft dans les années 90, ces deux programmateurs ont découvert qu’ils partageaient une passion pour le jeu vidéo. Ils ont tous les deux quitté Microsoft en 1996 et ont utilisé des fonds privés pour lancer leur nouvelle compagnie.

Deux ans plus tard, Valve a lancé son premier titre, Half-Life. Ce jeu de tir à la première personne sur PC fut un ÉNORME succès. Il a reçu une reconnaissance généralisée et a gagné de nombreux prix. On lui attribue généralement d’avoir révolutionné le genre du jeu de tir à la première personne.

À la suite du succès de Half-Life, Harrington a quitté l’entreprise. Newell est resté en tant que président et n’a pas tardé à faire de Valve l’un des principaux acteurs de l’industrie du jeu vidéo. Au cours de cette période de croissance rapide, l’entreprise a fait certaines acquisitions et produit plusieurs nouveaux jeux.

Jeux Valve importants

Plus de 30 jeux ont été publiés par Valve depuis la sortie de Half-Life. Voici une liste des titres les plus importants :

Logos de jeux eSports

Counter-Strike: Global Offensive (CSGO) et Dota 2 sont des jeux particulièrement importants. Ils sont incroyablement populaires parmi les joueurs occasionnels et sont aussi très présents sur la scène eSport professionnelle. Vous trouverez plus d’informations sur ces jeux dans les pages suivantes.

La plateforme Steam de Valve Corporation

Valve Corporation a lancé la plateforme Steam en 2003. L’entreprise rencontrait des problèmes avec les mises à jour de ses jeux en ligne car l’ajout de correctifs et/ou de nouveaux contenus avaient toujours pour conséquence de rendre les jeux hors ligne pendant plusieurs jours. La plateforme Steam a été introduite afin de faire passer les mises à jour aux utilisateurs sans qu’il y ait besoin de temps mort.

Steam permettait aussi aux utilisateurs d’acheter de nouveaux jeux et de les télécharger directement sur leurs ordinateurs. Bien que cette pratique soit maintenant répandue, ce n’était pas le cas en 2003. La majorité des jeux PC étaient encore vendus sous forme de copies physiques et devaient être installés via CD ou un autre média.

À la base, la plateforme Steam n’était que pour les titres Valve. Avec le temps, Valve a fini par l’ouvrir à d’autres développeurs et éditeurs. En 2015, 15 % des ventes mondiales de jeux PC passaient par Steam. Il existait plus de 125 millions de comptes enregistrés, et près de 12,5 millions de gens utilisaient le service à tout moment.

Plusieurs nouveaux éléments ont été par la suite ajoutés à la plateforme. Cela inclut les diffusions de vidéos en direct, les réseaux sociaux et l’échange de skins/objets. Ce dernier élément a conduit à de nouvelles formes de paris eSports sur lesquelles vous pouvez trouver des informations sur la page suivante.

Riot Games

Riot

Riot Games est une entreprise américaine installée en Californie. Elle a été créée il y a plus de 10 ans en 2006, mais n’a publié qu’un seul jeu notable.

Ce jeu est tout simplement la plus belle réussite de l’histoire du jeu vidéo. Il s’appelle League of Legends, abrégé le plus souvent en LoL, et possède plus de 100 millions de joueurs.

League of Legends est l’un des jeux vidéo les plus joués de tous les temps

League of Legends est l’un des principaux jeu dans les eSports professionnels. Riot Games participe activement à l’organisation et à l’autorisation de tournois et de ligues officielles, dont le championnat du monde de League of Legends. L’entreprise s’occupe aussi de filmer et de diffuser ses propres événements.

Les débuts de Riot Games

Riot Games a été fondée par Brandon Beck et Marc Merrill. Ils se sont rencontrés sur les banc de l’université de Californie du sud alors qu’ils étaient tous deux étudiants en commerce. En plus des cours, ils partageaient aussi une passion pour le jeu vidéo. Ils étaient des joueurs assidus de jeux multijoueurs comme StarCraft et EverQuest.

Merrill et Beck ont poursuivi des carrières séparées après leurs études. Merrill travailla pour U.S. Bank tandis que Beck travailla pour la société de conseil Bain & Company. Il ne fallut pas longtemps pour qu’ils soient mécontents de la vie d’entreprise. Le jeu vidéo était leur vocation et ils avaient remarqué un problème dans le développement des jeux qu’ils comptaient résoudre. Ils ont donc décidé se mettre à la tâche.

La philosophie de Riot Games était claire dès le départ. Merrill et Beck pensaient que la plupart des développeurs n’écoutaient pas les communautés attachées à leurs jeux. Il existait une pression énorme à publier de nouveaux jeux chaque année, et on ne se concentrait pas assez sur l’amélioration des jeux existants. Riot Games cherchait à faire de l’expérience de jeu la chose la plus importante.

Au final, c’est cet engagement qui a fait le succès de LoL.

Merrill et Beck admettent bien volontiers que League of Legends n’était pas un très bon jeu à la base. Mais cela a peut-être joué en leur faveur. LoL ne suscitait pas l’intérêt des grands éditeurs de l’époque, et surtout pas de la manière dont les développeurs envisageaient le jeu. Riot Games cherchait à créer un jeu qui grandirait avec le temps et subirait des changements et des évolutions permanentes. Ils tenaient également à ce que le jeu soit gratuit et financé par des microtransactions en jeu.

Comme ce n’était pas considéré comme un modèle viable à l’époque, Riot Games a dû entreprendre une nouvelle approche de l’édition. Tandis qu’ils continuaient de travailler sur leur jeu, ils commencèrent à mobiliser du capital-risque. Cela le permettrait de développer leur jeu sans subir l’influence des éditeurs.

Le lancement de LoL

Une version pré-alpha de LoL a été lancée en 2008. C’est à ce moment-là que l’entreprise CONCLUT un accord avec un éditeur. Ils signèrent un accord avec l’éditeur chinois Tencent mais uniquement pour la distribution du jeu en Chine. Beck et Merrill avaient le sentiment que Tencent comprenait leur philosophie et les aiderait à toucher un plus large public.

Le lancement final de LoL était prévu pour fin 2009. Riot Games a dû prendre des raccourcis, mais a réussi à être dans les temps. Après six mois de bêta-test, League of Legends a été officiellement publié comme jeu gratuit. Ce qui se passa par la suite prit tout le monde par surprise.

« Nous n’avons pas cherché à faire un jeu en pensant qu’autant de gens auraient envie d’y jouer. »Brandon Beck

Merrill et Beck pensaient que League of Legends ne plairait qu’à une niche spécifique de fans de jeu. Ils avaient développé un jeu compétitif avec une courbe d’apprentissage abrupte et ne s’attendaient pas à un succès généralisé. LoL fut toutefois un succès immédiat et atteignit la barre des 100 000 joueurs simultanés en à peine deux mois.

Ce nombre a ensuite grandit de manière exponentielle. Riot Games a dû se développer bien plus rapidement que prévu, ce qu’elle a pu faire avec davantage de capital-risque. Avec 8 millions de dollars dans ses caisses, elle a pu accroître ses équipes et améliorer le jeu.

Riot Games a passé les années suivantes à ajouter de nouveaux contenus à LoL, et à répondre aux demandes de son public en augmentation constante. Elle a ensuite dû faire face à un autre imprévu dans la tournure des événements.

LoL en tant qu’eSport

Merrill et Beck étaient parfaitement au courant de la scène eSport grandissante. Ils avaient d’ailleurs envisagé de lancer leur propre ligue eSport avant de fonder Riot Games, mais ils n’avaient toutefois pas prévu que League of Legends serait joué compétitivement de manière officielle.

Mais c’est ce qui arriva. Les fans du jeu commencèrent à organiser des tournois et LoL eut un vrai effet sur la scène eSport. Riot Games décida de s’investir et organisa le championnat du monde de LoL à la Dreamhack en 2011. Ce tournoi fut une réussite et à lieu chaque année depuis. Il est à présent vu comme l’un des événements eSports principaux et attire un public énorme des quatre coins du monde.

En plus d’être le jeu eSport le plus regardé, LoL attire aussi beaucoup plus de paris que les autres jeux. Si vous souhaitez plus d’informations sur le fonctionnement des paris, veuillez consulter la page suivante.

Vous pouvez en apprendre davantage sur le jeu sur la page indiquée ci-dessous.

Blizzard Entertainment

Blizzard

Blizzard Entertainment est un développeur et éditeur de jeux vidéo particulièrement couronné de succès. Cette entreprise est derrière plusieurs des franchises de jeu les plus connues de tous les temps, dont la fameuse série Warcraft. Elle dirige aussi la plateforme de jeu Battle.net. Cette plateforme permet entre autres aux joueurs et aux équipes d’organiser des matchs compétitifs officiels sur divers jeux Blizzard.

Plusieurs jeux Blizzard sont capitaux pour la scène eSport, et Blizzard Entertainment organise ses propres événements pour tous ces titres. Elle possède aussi Major League Gaming, l’un des principaux organisateurs de ligues et de tournois eSports professionnels.

Régulièrement, des jeux Blizzard Entertainment sont mis en lumière lors de compétitions de esport

Les premières années

L’histoire de Blizzard Entertainment commence en 1991. L’entreprise s’appelait à l’origine Silicon & Synapse et avait été créé par Michael Morhaime, Allen Adham et Frank Pearce. Les trois fondateurs venant tout juste de finir leurs études à UCLA.

Silicon & Synapse débuta en se concentrant sur l’adaptation de jeux pour d’autres développeurs. Cela impliquait d’adapter des jeux de manière à ce qu’ils puissent être joués sur d’autres plateformes. En 1993, ils se tournèrent vers le développement de leurs propres jeux. On compte parmi leurs premiers jeux Rock N’ Roll Racing et The Lost Vikings.

Après son acquisition par une entreprise de distribution de logiciels en 1994, Silicon & Synapse changea son nom en Chaos Studios avant de le changer à nouveau et de prendre définitivement le nom de Blizzard Entertainment. La même année, la compagnie commença à travailler sur Warcraft: Orcs & Humans.

Le premier jeu Warcraft reçu d’excellentes critiques et permit à Blizzard Entertainement de s’imposer comme un grand développeur.

Liste complète des jeux Blizzard Entertainment

Blizzard Entertainment a publié 21 jeux jusqu’à présent. Voici une liste complète de tous leurs titres :

  • RPM Racing
  • The Lost Vikings
  • Rock N’ Roll Racing
  • Blackhawk
  • The Death and Return of Superman
  • Warcraft: Orcs & Humans
  • Justice League Task Force
  • Warcraft II: Tides of Darkness
  • Diablo
  • The Lost Vikings 2
  • StarCraft
  • Warcraft II: Battle.net Edition
  • Diablo II
  • Warcraft III: Reign of Chaos
  • World of Warcraft
  • StarCraft II: Wings of Liberty
  • Diablo III
  • Hearthstone
  • Heroes of the Storm
  • Overwatch
  • StarCraft: Remastered

Nous avons rédigé des guides pour plusieurs de ces jeux que vous pouvez trouver sur les pages suivantes :

Acquisitions et fusions

Après avoir été vendu à Davidson & Associates en 1994, Blizzard Entertainment a changé par la suite plusieurs fois de mains. Elle a fusionné avec Sierra On-Line en 1996, et fut racheté par CUC International. Elle fut ensuite vendue à l’éditeur français Havas qui fut lui-même racheté par Vivendi. Blizzard a alors intégré le groupe Vivendi Games.

En 2008, Vivendi Games a fusionné avec Activision. L’entreprise ainsi créée fut nommée Activision Blizzard, avec Blizzard Entertainment comme filiale indépendante.

L’Overwatch League

L’un des projets les plus ambitieux de Blizzard Entertainment à ce jour est l’Overwatch League. Elle a été annoncée en 2016 avant de débuter fin 2017. Le projet cherche à conduire la ligue de manière similaire à la NBA ou à la NFL mais à l’échelle internationale. Des équipes franchisées seront basées dans des villes un peu partout dans le monde, et des joueurs seront recrutés via un processus officiel.

Si l’Overwatch League venait à marcher, elle révolutionnerait totalement les eSports professionnels. Il vaut donc mieux garder un œil dessus. Des informations sont régulièrement publiées sur le site officiel afin que vous puissiez garder un œil sur les événements.

Autres développeurs et éditeurs importants

Valve Corporation, Riot Games et Blizzard Entertainement sont sans conteste les principaux acteurs de la scène eSport en ce moment. Cependant, ils ne sont pas les SEULS développeurs et éditeurs à jouer un rôle. On compte parmi les autres entreprises importantes les suivantes :

  • Activision
  • Microsoft Studios
  • Electronic Arts
  • Capcom
  • Psyonix
  • Hi-Rez Studios
  • Wargaming

Jetons un rapide coup d’œil à chacune de ces entreprises et aux jeux qu’elles produisent.

Activision

À l’instar de Blizzard Entertainment, Activision est une filiale d’Activision Blizzard. Cette entreprise fait partie de l’industrie du jeu vidéo depuis 1979 et fut l’un des premiers développeurs indépendants de jeux consoles. Activision a été impliquée dans plusieurs jeux très médiatisés au fil des ans, comme par exemple la série Quake, Doom 3 et Guitar Hero.

Le principal lien entre les eSports et Activision est la série de jeux Call of Duty. Elle possède et publie cette série, et organise la Call of Duty World League.

Microsoft Studios

Microsoft Studios a été créée en 2002 comme la branche jeu vidéo de Microsoft. Elle a produit des douzaines de jeux PC et Xbox dont plusieurs titres qui sont joués compétitivement en tant qu’eSports. Ses principaux titres eSports viennent de la série de jeux Halo, et la compagnie sert de sponsor principal aux Halo Championship series.

En 2016, Microsoft Studios a développé son rôle dans les eSports en lançant des tournois compétitifs pour son jeu de course Forza Motorsport 6.

Electronic Arts

Electronic Arts est un autre géant du jeu vidéo. Cette entreprise fait figure de pionnier du jeu vidéo de salon et se trouve derrière des titres comme SimCity, Command & Conquer et Medal of Honor. Ces jeux et bien d’autres ont eu un immense succès.

L’un des titres les plus connus d’Electronic Arts est FIFA. Depuis son lancement en 1993, le jeu a subi de nombreuses mises à jour. Il est tellement populaire qu’une nouvelle version sort tous les ans et qu’elle fait toujours partie des meilleures ventes de l’année. C’est aussi un jeu populaire pour l’eSport. Il existe de nombreuses ligues et de nombreux tournois FIFA dont la FIFA Interactive World Cup.

Capcom

Capcom est une entreprise japonaise. Elle développe et publie des jeux vidéo depuis les années 70, et avait commencé par des bornes d’arcade à pièces. Elle se tourna vers le marché des jeux vidéo de salon en 1985, ce qui devint rapidement son occupation principale.

En 1987, Capcom lance Street Fighter. Ce titre sera à l’origine de nombreuses suites et deviendra une franchise incroyablement populaire. Aujourd’hui, plusieurs jeux Street Fighter sont joués compétitivement en tant qu’eSports. Capcom organise la Capcom Cup et le Capcom Pro Tour où n’apparaissent que des jeux Street Fighter.

Psyonix

Psyonix n’est pas aussi connue que les autres entreprises que nous avons vu jusqu’à présent. Elle a été fondée en 2000 par Dave Hagewood et fait principalement de la sous-traitance pour d’autres développeurs. L’entreprise a aussi produit ces propres jeux et a décroché le gros lot avec Rocket League en 2015.

Rocket League est un jeu de sport futuriste. Le jeu s’inspire du football, et des joueurs au volant de véhicules munis de rétrofusées doivent déplacer une balle sur le terrain tout en essayant de marquer. Le jeu apparaît souvent sur la scène eSport professionnelle et de grands tournois sont organisés par ESL et Major League Gaming.

Hi-Rez Studios

Hi-Rez Studios n’est pas non plus très connu. Ce développeur n’a publié qu’une poignée de titres depuis sa création en 2005, mais l’un de ces jeux connait un ÉNORME succès comme eSport. Il s’appelle Smite, et il s’agit d’une arène de bataille en ligne multijoueur (MOBA).

Des tournois et des ligues de Smite se déroulent régulièrement à travers le monde. Le plus grand tournoi Smite est le Smite World Championship qui est organisé par Hi-Rez Studios. Il a lieu chaque année et propose un prix d’un million de dollars.

Wargaming

Wargaming développe avant tout des jeux de stratégie en temps réel. Le jeu vedette de la compagnie jusqu’à présent est World of Tanks, un jeu en ligne gratuit. Il a été publié en 2010 et a fait ses débuts en tant qu’eSport aux World Cyber Games en 2012.

L’unique compétition « officielle » de World of Tanks est organisée par son développeur. Elle s’appelle la Wargaming.net League et se déroule en deux étapes chaque année. Les équipes s’affrontent d’abord dans une série de matchs pendant la saison, et les meilleures équipes de chaque région se qualifient pour les Grand Finals.